Sabotage

Les adhérents de NCW ont du s’apercevoir que depuis 2 ou 3 jours les débits étaient plus que moyen sur Fontenille et une zone de Lonnes. La raison est simple : notre matériel a été saboté au château d’eau d’Echoisy. Nos routeurs ont été bidouillés, manipulés, remis à zéro et ont pris l’eau.

Heureusement que le château d’eau de Lonnes a joué son rôle de secours mais cela a perturbé la totalité des communes.

Donc autant dire que nous sommes très en colère ne sachant pas qui a pu faire cela. Le château d’eau a été entièrement nettoyé, et comme par hasard, nous avons retrouvé des morceaux de nos routeurs qui trainaient sur les marches.

Qui a pu faire cela et dans quel but ? Qui d’autres que nous et le fontainier possède une clef ?

Nous allons donc devoir recréer une liaison entre Mansle et Echoisy. Cela provoquera donc quelques coupures.

Nous sommes désolés et dépités…

Bon surf’

2 réactions sur “ Sabotage ”

  1. Alexis

    Salut !
    Et oui, voilà aussi un point qui nous a fait peur sur le chateau d’eau de Saint Yrieix ! Heureusement, on a jamais eu le soucis qui vient de vous arriver, mais si ça arrivait, nous serions dans l’impossibilité de connaitre le coupable ! Bon courage,
    Alexis (spécialiste en chateau d’eau !!)

  2. ihdem Auteur Article

    Et bien comme tu dis, il n’y a aucune solution pour connaitre le ou les coupables…

    Le jour ou je le saurais, je pense que cela va très mal se passer pour la (les) personne(s) concernée(s)!

    Je n’arrivais pas y croire quand Jean-François est revenu chez moi m’annoncer cette nouvelle. Mais si c’était vrai: plus d’étanchéîté, routeurs remis à zéro… la totale quoi… Mais qui est capable de faire cela?

    Enfin bref, le problème est résolu mais je m’en serais bien passé.

    Pour répondre à Gérard qui me demandais si nous avions de quoi nous dépanner, et bien heureusement car sinon nous aurions été très mal…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.