Remerciements des Lonnais à l’association Nord Charente Wireless

Hier soir, c’est tenu un pot d’amitié à la salle des fêtes de Lonnais. Le maire, Pierre Chaussepied, avait invité toutes les personnes qui ont embelli la jolie commune de Lonnes, mais aussi toutes les membres de l’association Nord Charente Wireless pour les remercier d’avoir amené la haut-débit dans sa commune oubliée (plutôt mise à l’écart par France Télécom/Orange). Un superbe texte a été écrit et lu par Monique Ploquin. L’association tient donc à le partager.

L’époque des plis cachetés par le sceau des rois et des seigneurs, portés à travers la France et l’Europe, à pied ou à cheval est révolue…

Qui d’entre nous imaginerai encore ce mode de transmission, pour communiquer avec sa famille ou ses amis ?

Mais que faisiez-vous le 6 août 1991 ?

Peut-être étiez-vous à la mer, ou à flâner dans les champs….

C’était un mardi, et ce jour-là, Tim Berners-Lee, alors chercheur au Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN), mit en place la première page Web.

Il cherchait alors un moyen simple et efficace de communiquer par ordinateurs à l’échelle mondiale.

Que de chemin parcouru depuis, n’est-ce pas?

En février 2009 le nombre d’internautes dans le monde a dépassé le milliard !

(En France 23 millions – 1 habitant sur 3).

En quelques « clics» et quelques lignes, Internet permet d’accélérer la circulation de l’information et les prises de décision. Il a donc changé beaucoup de choses et dans plusieurs domaines : voyages, musique, photo, les façons de s’informer, de communiquer, de travailler, de rechercher une école ou un emploi ….. ou l’âme sœur.

Il a rendu la planète encore plus accessible, que ne l’avaient fait auparavant la télévision et la radio, et il a changé encore plus, notre rapport avec le monde.

Et Internet c’est également : le terrain de jeu des hackers, le raz-de-marée MP3, les jeux en ligne, les courriels et les pourriels, mais aussi les échanges culturels et scientifiques, les achats en ligne, l’information permanente et la cyberdépendance.

Les habitants de Lonnes ne pouvaient pas en être exclus.

Alors, depuis plusieurs années la municipalité s’est battue pour essayer de mettre en place ce qui nous parait être incontournable dans notre vie actuelle.

Que l’on soit pour ou contre, on ne peut pas aller à l’encontre de notre progrès : souvenons nous des premiers téléphones, pour ne pas parler des téléphones portables qui nous paraissaient être un gadget. Pourrions-nous nous en passer aujourd’hui ?

Aucune activité : quelle soit agricole, commerciale ou industrielle, ne peut se passer de cet outil : aussi bien, pour communiquer avec ses clients, ses fournisseurs ou les administrations.

Je ne reviendrai surtout pas sur les détails techniques ou politiques rencontrés pour mettre en place ce réseau, puisque Medhi a déjà commenté tout cela fort bien, lors de l’inauguration officielle à Fontenille dernièrement.

Mais je rappellerai seulement quelques dates clés en ce qui nous concerne, nous les lonnais :

Juillet 2007

Nous prenons connaissance par un sondage dans nos boites aux lettres qu’un habitant de la commune de Fontenille (M. Medhi Giraud – que peu d’entre nous connaissent à l’époque) ayant des sérieuses compétences en informatique souhaite mettre en place un réseau.

Juin 2008

Les habitants de Lonnes sont conviés à une réunion d’information à Fontenille pour la mise en place du réseau sur notre propre commune.

(je dois avouer que personnellement – comme peut être quelques uns d’entre vous – je suis un peu septique …) après tout ce que l’on nous promet.

Et là, je dois avouer, que j’ai été très surprise de la présentation qui nous a été faite, du sérieux, des capacités techniques, de l’enthousiasme et de la volonté d’aboutir de la part de jeunes gens, dynamiques, convaincus des membres de l’association Nord Charente Wireless.

Leur projet :  ils y croyaient et  ils voulaient le partager.

Et à partir de là, nous nous sommes dis qu’il fallait absolument par tous les moyens les soutenir, les encourager et les épauler, avec ce que nous pouvions faire, malheureusement pas grand-chose, car nos connaissances techniques en la matière sont bien pauvres.

Et je pense que cette réunion a vraiment été le départ pour nous de ce que l’on appelle « l’espoir ».

L‘espoir de ne plus être le village oublié, ou laissé de côté, car qu’on le veuille ou non cet outil est indispensable : tout nouvel habitant avant de s’engager pose la question : « y a-t-il Internet ? ».

Puis tout s’est très vite enchainé :

Samedi 30 août 2008 : Lonnes est en « petite révolution »

Pendant que certains s’affairent autour des fourneaux pour préparer la fête du pain, d’autres font de l’équilibre sur leur toit, dans les échelles ou télescopique, et équipés de jumelles, ils essaient de créer un maillage et d’établir une connexion.

La journée ensoleillée l’aura été jusqu’au bout, puisque vers 22 heures, avec une grande collaboration de tous, notamment Jean François Migaud , Véronique et Jean Yves Pageot, David Guillard, et Jean Pierre Ploquin, sans oublier bien sur Medhi et M. Blameau, la première connexion a pu être établie…..

Et comme écrit sur le site de Nord Charente Wireless le 22 Septembre : « Hallelujah!!! Ca y est Lonnes est connecté au réseau de Fontenille. »

Il a fallu bien sûr attendre encore quelques temps pour sécuriser les liaisons, et pouvoir installer une antenne sur le château d’eau et le 23 décembre 2008 – joli cadeau de Noël

Le château d’eau « rayonne » ….

avec l’aide de Jean-François Migaud, Pascal Lizot, Jacky Boireau, Mickaël Guillard et bien sur Medhi pour l’installation de cette antenne.

Cette initiative, au-delà des besoins des habitants, nous montre bien que dans une époque où l’on entend sans cesse parler d’individualisme, il est encore prouvé que lorsque les projets sont attractifs, bien menés et volontaristes ils peuvent fédérer les énergies.

Dans nos communes où nous avons peu de moyens, cette merveilleuse expérience montre qu’il est nécessaire de mettre à profit les qualités de chacun dans les domaines qui les concernent, au profit du bien commun.

Le conseil municipal et la commission animation souhaitent au travers cette manifestation remercier très sincèrement, et exprimer toute leur gratitude à tous ceux et celles qui se sont investis pour mener à bien ce projet, de manière physique ou financière, et avoir aussi renforcé les échanges, véritable lien social, entre les habitants et nos deux communes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.