Promis, c’est le dernier article de la journée!

Je pense que c’est la première fois depuis l’existence de Nord Charente Wireless que je poste autant d’articles dans la même journée.

Il faut dire aussi que l’actualité en Charente concernant le haut-débit regorge de sujets.

Le dernier en date, auquel je viens juste de prendre connaissance, lui aussi dans la Charente Libre, me fait avoir cette fois-ci réellement honte d’être Charentais.

Déjà, cela me fait le même effet, chaque fois que rentre en Charente en passant par la nationale 10, avec les jolis panneaux kitschissime nous indiquant en plusieurs langues que arrivons au pays des cagouilles et des charentaises…. (A chaque fois je me dis, putain c’est vrai, nous sommes de retour en Charente).

C’est d’un ridicule… avec un design et un graphisme dignes de mes livres lorsque j’étais au CP  (il y a une trentaine d’années).

Et bien maintenant, la Charente fait la même chose mais sur Internet cette fois-ci… mais c’est encore pire… c’est affligeant, honteux.

Quand j’avais 15 ans, j’aurais pu faire ce genre de connerie vidéo avec mon frère… mais non, nous faisions déjà du montage de bien meilleure qualité.

Là franchement, cela ressemble au résultat d’un projet vidéo de quatrième en cours de techno (niveau scénario, visuel , effet et humour).

A priori, l’intérêt de ces vidéo est de promouvoir la Charente, et d’augmenter le tourisme… je pense que c’est loupé.

Décidément, Internet n’est vraiment pas un sujet pour la Charente.

A vous de juger:

Le Slam du Cognac

[youtube RH4bhDaB6qk]

Le Quizz du chausson

[youtube m_DanU1p_X4]

Charent’man

[youtube -k6JIeCrdHg]

Les Chaussons désespérés

[youtube gS8CmtIIDwk]

Bon par contre pour ceux qui n’auraient pas lu les précédents articles, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil.

Bon surf’

5 réflexions au sujet de “Promis, c’est le dernier article de la journée!”

  1. Mon Dieu!! je ne sais pas où tu es allé chercher ça !! Mais quel gâchis ! je ne sais pas si on peut avoir envie de venir passer quelques jours en Charente, …. mais je ne suis pas certaine. Ca je me fais même pas rire … c’est très triste.

  2. Je suis réellement consterné par des affaires comme celles-ci.
    Cela me rends malade.
    La Charente (enfin surtout le CDT) ne sont pas pardonnables.
    Charente, pays du multimédia, de la bd, du CIBDI, du Lisa, de L’IUT SRC, c’est honteux…
    Et cela a encore couté de l’argent pour rien… car là vraiment cela ne ressemble à rien…
    J’ai trouvé cela sur la Charente Libre de quelques jours…
    L’article indiquait que le CDT avait commandé cela à une agence de com’ de Poitiers… et qu’ils allaient créer un Buzz sur l’Internet…

    Tu parles d’un buzz…

  3. Que dire ?
    Mis à part que je suis charentais d’origine (parti en région parisienne), que je suis dans le milieu de l’audiovisuel, que j’ai fait mes études supérieures au LISA (Lycée de l’Image et du Son d’Angoulême) et qu’accessoirement je suis le frère de Medhi.

    Je suis indigné par la mise en scène et le contenu. On aurait très bien pu faire ça en amateur il y a 15 ans avec vraiment les moyens du bord et ce n’était même pas le style d’exercice qu’on faisait au LISA il y a 10 ans…
    Bref, les dialogues doivent être tirés d’un concours de CE1 et les voix ont du être choisies dans un casting sauvage dans les rues de… Poitiers (lieu du méfait).

    Ben oui, quel est le meilleur organisme pour parler de la Charente que des non-charentais ? La Charente qui comprend, je le rappelle, un énorme Pôle Image (en tout cas je croyais) parce que si la Charente (ou CDT) croyait en elle, elle aurait fait appel à ses ressources internes.

    Maintenant, il faut trouver qui a commis cet horreur/erreur (la boite de prod n’a pas signé – moi aussi j’aurais honte d’avoir fait ça) et qui l’a validé au sein de ce département (il ne faut pas oublié que quelqu’un a approuvé ça, et à même du trouver ça drôle et doit certainement penser que cela rajeunit la Charente).
    Tout ça pour dire que ça donne pas vraiment envie de revenir dans le département où je suis né… (déjà faut-il qu’ils « les politiques » nous donnent des routes dignes de ce nom pour arriver au pays de CharentaiseLand, mais c’est un autre débat).

    Moi, j’attends vivement la saison 2 avec en guest Cagouilleman. Cela donnera une image encore plus « terroir » (mot civilisé pour dire bouzeux).

    N’y a t’il pas de beaux paysages, une vraie culture artistique, des vrais gens à raconter, un vrai vécu ? pas une image superficielle comme ça ! J’ai honte d’être charentais…

Laisser un commentaire